top of page

AU-DELÀ DE LA 5D - AU-DELÀ DU MENTAL

Dernière mise à jour : 6 oct. 2020

Le Plafond de Verre, La boucle métaphysique.





De nombreux évènements sont venus chambouler nos vies ses 10 ou 15 dernières années, remettant en cause nos modes de vie, nos relations, notre réalité.


Nous sommes de plus en plus nombreux, à avoir décidé de faire un pas en avant sur cette planète, de changer de réalité, de lâcher le passé…


Et c’est ainsi que nous avons commencé à chercher, à créer, et à trouver de nombreuses « techniques», Reiki et soins énergétiques en tout genre, Oracles, Tarot, Lecture Astrale, Nettoyage Karmique, Nettoyage des anales Akashiques, Soin et thérapie par les anges, lithothérapie … Et tant d’autres …


Sur mon propre parcours, j’ai utilisé nombre de ses outils, et ils ont tous été d’une aide précieuse à un moment donné, il m’ont permis d’avancer, ils m’ont permis de croire, d’expérimenter, et de voir qu’au-delà de l’illusion de la matière, existe un champ informationnel, un champ vibratoire, qui entre en résonance et répond constamment à notre vibration …


Cela fait quelques années maintenant que nous entendons parler de l’ascension vers la 5ème dimension de la planète, comme un but ultime à atteindre. La 5ème dimension n’est autre qu’un état de conscience, l’état de conscience métaphysique de l’action du mental sur la matière … J’en vois déjà certains faire des bonds, et si c’est le cas, je vous invite à prendre dans cet article ce qui vous parle et à laisser le reste, il est le résultat de mes réflexions et compréhension personnelles à un instant T.

La 5ème Dimension : L’action Du mental sur la matière


Ce que nous nommons Ascension, est un mouvement naturel de la vie

Un retour à nous, un retour à notre essence …


Qui Sommes Nous ? D’ou venons-nous ? Pourquoi sommes nous ici ?

Ces questions sont la base de toute la spiritualité connue sur la planète …


Il y a un moment sur notre parcours spirituel, sur notre parcours d’éveil … Ou nous réalisons que nous ne sommes pas notre corps … Nous commençons à prendre conscience qu’un jour nous quitterons ce corps, mais que quelque chose sera toujours là … C’est l’étrange sensation que nous pouvons avoir, lorsque nous observons qui nous étions enfant, qui nous étions adolescent, qui nous étions à 25 ans, à 30 ans … Si nous regardons des photos de nous, ils semblent que physiquement ces personnes aient déjà disparu, nos corps changent et des milliers de cellules meurtent chaque seconde, tout comme une partie de qui nous sommes, ou qui nous pensons être … Et pourtant ? Vous sentez vous si différent de la personne que vous étiez enfant ? Un premier voile se lève … Et nous découvrons que nous ne sommes pas notre corps … que nous sommes plus que ça …


Un jour nous découvrons que nous pouvons observer celui qui pense… Nous commençons à l’appeler Ego, Mental, comme une première dissociation, un premier voile qui se lève … Entre nous et qui nous sommes …


Et si je ne suis pas celui qui pense ? Qui suis-je ?


Si ce concept vous est encore étranger, je vous recommande de regarder ce reportage sur SAMADHI … il est certainement l’un des plus complets et à sans aucun doute cette capacité à venir toucher quelques vérités cachées en nous …




ARRETER LA BOUCLE DU MENTAL

SORTIR DE LA THERAPIE CONSTANTE

REVENIR AU CENTRE



Cela fait quelque temps maintenant que j’observe un mécanisme présent en moi, et présent en chaque personne que j’ai eu la chance de croiser ces dernières années … Devant cette volonté ce désir que nous avons tous, de revenir au centre, de revenir au coeur …


Ils semblent que nous soyons tombés dans une nouvelle boucle, ce que j’ai appelé le plafond de verre de la 5D.



Ce plafond de verre prend deux formes pour moi, la première est la boucle thérapeutique constante et la deuxième est la recherche de l’action, du faire, l’utilisation du mental créateur au service de « l’ego »…


La boucle thérapeutique

Cela fait maintenant une dizaine d’années, que j’ai commencé mon propre parcours, et j’ai participé à de nombreuses retraites spirituelles, de nombreux ateliers, conférences, soins énergétiques en tout genre, je me suis formé dans de nombreux domaines. Jusqu’à tomber amoureuse des médecines ancestrales telles que l’Ayahuasca, le Bufo Alvarius, le kambo etc.


Mais depuis quelques mois, en observant mon propre processus et celui des personnes que j’ai la chance de pouvoir accompagner, j’ai commencé à me demander ? « Mais ça ne finira donc jamais ? », épuisé par les évènements et le travail acharné que j’avais mis en place pour ma propre évolution … J’ai commencé à ne plus croire en ce que je faisais, me demandant quel était le but de toutes ces recherches, de tous ces processus si constamment il y avait de nouveaux schémas, de nouveaux drames, de nouveaux souvenirs qui remontaient …


Depuis peu je réalise que mon mental avait dévié son attention, avant focalisé sur la matière, sur la 3D, sur le corps, il était maintenant constamment en action dans la « 5D » … prêtant toute son attention à mes émotions, à mes sensations, à mon corps énergétique, à mon corps émotionnel, ou à mon « corps de souffrance » si je reprends le vocabulaire utilisé par Eckhart Tollé. Sur le shémas plus haut (dans la version française), vous pourrez noter qu’il est inscrit corps de douleur - « doux leurres », utilisant le langage alchimique des oiseaux, nous pouvons observer que le mot lui-même signifie illusion … L’illusion de la douleur …

Combien de temps et d’énergie allons nous allouer à ce corps émotionnel, avant de nous rendre compte qu’il n’est qu’une autre couche … un nouveau voile qu’il nous faudra lever …


L’utilisation du mental créateur au service de « l’ego »


Cela fait plusieurs années que je pratique différents types de thérapie énergétique, initialement formée au Reiki, j’ai petit à petit abandonné cette pratique, découvrant que je pouvais « jouer » avec l’énergie, jouer avec le champ informationnel, jusqu’à me retrouver à donner des soins énergétiques qui ressemblaient de plus en plus à de micro sessions d’ayahuasca, ou je pouvais observer mon patient entrer en processus et crise de libération énergétique profonde. Il est donc très loin de moi l’idée de rejeter complètement ces techniques, car elles existent et ont de réels bénéfices …


Ce qui me dérange depuis un moment c’est plutôt le pouvoir et la limitation qu’engendre ce type de thérapie … Mais pas seulement la thérapie énergétique, mais toutes méthodes visant à travailler sur le corps énergétique, astral … Mon interrogation est de plus en plus porté sur la direction que nous pourrions donner à ces thérapies... si elles servaient le potentiel...


Pris dans le magma new-âge du développement personnel, entre les lectures du Tarot, des Oracles, des énergies cosmiques, de l’astrologie et bien d’autres … nous sommes entré dans une nouvelle spirale infernale, dans laquelle j’ai passé bien des années à naviguer, de thérapie en thérapie, de méthode en méthode … Avec cette impression constante qu’il y aurait toujours quelque chose à nettoyer toujours quelque chose à régler …


Et effectivement cela ne s’est jamais arrêté …

J’ai observé le même processus avec les Médecines ancestrales … Session après session, de nouvelles informations de nouvelles blessures, de nouveau processus … Et j’en suis venue à la conclusion que nous devenions addictes à ces processus, addictes à nos souffrances recherchant le mouvement du balancier d’un extrême à l’autre, plongeant dans les méandres de nos nuits noires, cherchant à aller de plus en plus profond dans nos ombres, pour vivre encore une fois l’extase et la libération du retour à la lumière …


Le mental est un créateur puissant… Dans ses travaux le docteur Joe dispenza parle des hormones de stress et de leur caractéristiques hautement addictives. Je suis arrivée à la conclusion que nous sommes également addictes à toutes les hormones émotionnelles, qu’elles soient perçues comme émotions positives ou négatives. Quelque part en nous il est possible de reconnaitre avec honnêteté l’addiction à ce Roller Coaster émotionnel.




Le mental étant créateur, nous devenons très vite addicte à tout ce qui peut venir remplir nos besoins de sensation, mais en plus inconsciemment nous nous enfermons dans un nouveau cycle.


Je me suis longtemps posé la question … de quoi avons-nous peurs ? pourquoi cette peur de l’immobilité, la peur de ce calme, pourquoi cette recherche d’intensité … et la réponse qui me revient constamment, Nous avons peur de la mort …


La 5D ou la dimension métaphysique


Passionné et amusé le mental joue avec la matière. La 5ème dimension n’est autre que l’action du mental sur la matière, la façon dont le mental influence l’énergie de la matière, au même titre que nous pouvons influencer le champ énergétique d’un corps lors d’un soin énergétique, nous influençons la matière et créons notre réalité, créons de nouveau processus, nous créons des synchronicités, nous créons des évènements, qui attirent notre attention…


META-PHYSIQUE

Action du mental sur la Matière


Pas vraiment étonnant que tout ce en quoi nous croyons devienne réel et qu’il est possible d’inventer, de créer autant d’outils, qui sont autant d’actes psychomagiques puissants afin d’atteindre les objectifs que nous leur fixons, le seul problème, c’est que la plupart du temps, nous donnons inconsciemment notre pouvoir à ses outils.


Ma conclusion et ma propre expérimentation de ce que je visualise comme étant la 5D, m’a amené à y voir une nouvelle boucle distractive pour le mental… qui perd son réel objectif de retour au coeur, de retour à son origine, dans un magma informationnel dans lequel nous nous divertissons …


Attention, l’expérimentation de la 5D, de notre capacité de création et d’action sur la matière est selon moi une des étapes magiques de notre chemin d’éveil spirituel, et maitriser cet outil en conscience aura également son intérêt pour la suite de notre expérimentation mais sous un angle complètement nouveau.

Que se passe-t-il lorsque nous revenons au centre ?




Dans la tradition Zen, on raconte une histoire …

Un jour la source, dit …

Je suis …

Puis elle ajouta

Je suis Amour …

Comment savoir que je suis amour ? Comment expérimenter l’amour ?

En expérimentant ce qui n’en est pas …


Depuis le plan le plus haut de conscience, l’âme, Je suis, pris conscience qu’elle était amour, puis elle créa un mental afin de visualiser, de voir, de créer … Et un corps pour sentir et expérimenter …


À l’image de la fleur de vie et de l’oeil d’horus, chaque mouvement d’observation, de conscience créé une nouvelle dimension … ouvre un nouveau portail… Une nouvelle perception …


Il est compliqué de comprendre ce qui ne peut être compris … et l’âme ne peut être comprise …




Ce graphique est peut-être la seule représentation de l’âme qu’il soit possible de donner, et il ne peut être complètement compris sinon ressenti …

Le mental pense et essaye d’analyser, et si l’on essaye de faire l’inverse, cela vient encore du mental…

L’invitation de cet article, est celle de briser le plafond de verre … de passer au-delà de notre corps émotionnelle … Vers une dimension plus élevée …


Quelque chose d’étonnant s’est produit en moi ces dernières semaines, qui aura été en partie à l’orgine de l’écriture de cet article … Durant plusieurs jours j’ai ressenti des marées émotionnelles, usuellement, j’avais l’habitude d’écouter ces émotions, de les ressentir, de chercher pourquoi, d’essayer de comprendre et de trouver une solution … Et ces derniers temps et particulièrement ces derniers jours … Je me suis laissé gagner par une sorte de lassitude … Décidant de ne plus chercher pourquoi ou comment … décidant de ne plus nourrir mon mental de raison, d’explication … Simplement epuisé de cette mentalisation constante... J'ai fini par simplement laisser l’énergie de ces émotions me traverser … En complète acceptation …


C’est depuis cet espace, entre dualité et émotion que j’ai pu observer un troisième espace s’ouvrir en moi … un espace de présence… un espace indescriptible … un espace d’où n’émane aucune volonté … Un espace de pure inspiration …


L’âme sait …

Le mental cherche à comprendre …


Au-delà du mental, nous pouvons simplement autoriser l’univers, l’âme à agir … À condition d’y laisser de l’espace …


Je reste intimement convaincu que nombreux des outils que j’ai expérimenté dans la 5D deviendront les outils nécessaires à l’oeuvre de cette nouvelle présence … Et je reste profondément amoureuse et reconnaissante d’avoir la chance d’avoir l’accès aux médecines ancestrales qui ont et continues à être des outils incroyables dans mon processus au-delà du mental …


L’invitation ici … est à revenir au coeur … d’arrêter de chercher à nettoyer ce qui ne le sera jamais, d’arrêter de vous traiter comme un malade qu’il faudrait soigner …

Je crois que les plus grandes traditions bouddhistes, zen et autres, n’ont cesser de l’enseigner depuis des millénaires … et je commence à être intimement persuadé qu’au-delà de tous les outils mentaux et métaphysiques de guérison que nous avons créé … la médiation et le retour à l’état de calme, de sérénité de pleine conscience et de présence est, en soi l’objectif et le chemin nous permettant de vivre nos vies depuis un espace de confiance, d’amour et de plénitude.

Passer au-delà du corps énergétique et émotionnel, afin de laisser la présence infuser en nous …


TIPS pour un chemin spirituel simplifié vers la CONSCIENCE


Pleine Conscience

La pleine conscience est l’état d’ACCEPTATION et de PRÉSENCE. Cet état est généralement perturbé par nos ressentis, émotions, qui sont le produit des interactions entre le mental et le corps physique.


Rappelez-vous ce que "Vous êtes".

S'il y a un moi, qui voit les pensées ? Qui « JE » suis ?


Lorsque je ressent une émotion :

Je suis activé ?

Non, mon mental est activé ?

***Non, LE mental est activé***


C’est un processus de désidentification qui nous permet de prendre conscience de ce que nous ressentons, tout en prenant de la distance.


Ne jugez pas le schéma, le schéma émotionnel, surtout lorsque vous pouvez l'étiqueter ou le nommer … Nous ne pouvons rien faire avec les schémas dont nous venons de prendre conscience, si ce n’est les observer sans leur donner plus d’énergie, sans les alimenter …


Un schéma, un modèle, un système, s’alimente de notre énergie, qu’elle soit positive ou négative elle fera balancer le balancer …


Un schéma est un modèle il n’est pas à moi …


Lorsqu’un schéma est conscient, inutile de l’activer de le rejeter, de le chasser, vous savez pourquoi il est là, et vous ne pouvez rien faire d’autre que l’accepter … Accepter l’émotion qu’il suscite … et laisser le balancier s’évanouir …

Un schéma inconscient est un schéma que vous ne connaissez pas, une émotion est suscitée, et vous réagissez sans savoir pourquoi, parfois il peut être utile de chercher le « pourquoi », mais dans la majorité des cas, observer l’émotion et la laisser traverser est suffisant afin de libérer l’énergie et passer à autre chose …


En sortant de la boucle thérapeutique, en revenant à nous, à la présence … nous ouvrons de nouvelles portes, de nouvelles possibilités …


Au delà de nos limitations, vers notre plein potentiel …


A-lys


In lak’esh

(Salutation maya : Je suis un autre toi)

Alison - Guerrier Jaune Magnétique



Prochaines Retraites


356 vues0 commentaire

Comments


bottom of page